Interview : Questions à David BENARD ambassadeur VBA au championnat du monde Half-Ironman

Interview : Questions à David BENARD ambassadeur VBA au championnat du monde Half-Ironman
3 questions à

David Bénard de l’Anille Braye Triathlon s’est qualifié en avril dernier au Championnat du monde de triathlon Half-Ironman 70.3 à Nice. Une rencontre hautement sportive
qui rassemble les meilleurs athlètes amateurs et professionnels de la planète ! Entretien.

C’est quoi l’Half Ironman 70.3 ?

C’est une compétition de triathlon dont les distances sont moitié plus courtes que l’Ironman classique : 1900 mètres de natation, 90 km de vélo et 21,1 km de course à pied ce qui représente un demi-marathon.

Quand avez-vous été qualifié ?

En avril dernier, à Costa Navarino, en Grèce. Je suis arrivé au scratch en 29ème position sur les 1 261 triathlètes et 3ème de ma catégorie 40-44 ans amateur. Nous étions en vacances dans la région. Ce n’était pas du tout prévu que je m’inscrive, en tout cas, ce n’était pas dans mes objectifs immédiats que de participer à un championnat du monde !

Depuis quand pratiquez-vous le triathlon ?

Depuis 4 ans. De septembre à décembre, je fais des séances d’entretien et à partir de janvier jusqu’à fin
juillet, je commence à augmenter le volume d’entraînement. En période de compétition, je m’entraîne quasiment 20 heures par semaine. Je reconnais que cela prend beaucoup de temps sur la vie de famille et ce n’est pas toujours facile pour Sophie et mes filles Capucine et Pénélope. Malgré tout, elles
comprennent et pour cela, je les en remercie.

Quelle est votre motivation ?

Je fais ça pour m’amuser et je suis un compétiteur. L’objectif est avant tout de passer la ligne d’arrivée. Mais parfois, quand ma montre sonne pour me dire d’aller plus vite, j’éteins son bip-bip. Ce n’est pas elle qui court !

Quel a été votre budget ?

Un peu plus de 1 000 € en comptant l’inscription de 450 €, plus le voyage, l’hébergement et les frais journaliers sur quatre jours, l’achat d’une combinaison de nage et d’une tenue de compétition siglée. Je
remercie mes sponsors de m’avoir soutenu dans cette aventure.